C’est le Printemps, temps de l’éclosion

/, Ressources/C’est le Printemps, temps de l’éclosion

C’est le Printemps, temps de l’éclosion



Le Printemps, c’est le temps de l’éclosion.

Pour cela, nous devons avoir semé et avoir préparé le terrain. Autrement dit, privilégier l’enracinement et la notion d’investissement. C’est aussi le temps de définir ce que nous voulons récolter (dans une saison future), l’intention est essentielle pour se positionner.

On respire sans y penser. Pourtant, un travail conscient sur la respiration est un outil efficace pour prendre conscience du moment présent et acquérir l’énergie adaptée à son objectif.

Vous avez besoin de vous concentrer sur une tâche ou d’être calme. Inspirez par le nez, lentement, en gonflant votre ventre au maximum pendant plusieurs secondes. Puis soufflez l’air, toujours par le nez, lentement, jusqu’à ce que votre ventre, puis vos poumons se vident. Répétez cet exercice plusieurs fois, jusqu’à ce que vous vous sentiez calme et posé. « Inspirer, c’est chercher de l’inspiration. Cela donne un sentiment de plénitude et permet de retrouver la présence à soi. Une manière de rester dans l’Ici et Maintenant ».

Lorsque votre esprit est pollué par des pensées multiples, vous avez besoin de faire une coupure avec ce que vous venez de vivre. Les yeux fermés, inspirez lentement et profondément par le nez et soufflez par la bouche. Répétez l’exercice plusieurs fois. « Cela permet de vider les pensées, de sortir du mental ».

Lorsque vous vous sentez gagné par le stress, pratiquez la respiration alternée. Les yeux fermés, placez index et majeur de la main droite entre vos deux sourcils. Puis fermez votre narine droite avec le pouce et inspirez lentement par la narine gauche. Bloquez l’air deux, trois secondes, puis soufflez par la narine droite en fermant la narine gauche avec l’annulaire. Bloquez à nouveau la respiration pendant quelques secondes, puis recommencez en inspirant par la narine droite, la narine gauche fermée par le pouce. Continuez ainsi de suite, idéalement pendant dix minutes. Terminez par une expiration à droite. Cet exercice, inspiré du yoga, permet de relâcher la pression et de retrouver l’équilibre nerveux.

Vous devez être dynamique, au maximum de vos capacités. Inspirez toujours par le nez en gonflant le ventre, mais sur un temps plus bref, et expirez par le nez ou par la bouche avec une contraction forte et rapide du ventre (comme si vous receviez un coup de poing dans l’estomac). Répétez cet exercice plusieurs fois. « C’est une manière de s’échauffer, qui donne une sensation de confort et permet d’entrer rapidement dans l’action ».

Pour augmenter sa capacité à recevoir, il est souvent nécessaire de s’aligner et/ou de se centrer.

S’aligner signifie être en contact avec son âme pour ressentir sa voie et rester sur son chemin. La joie est un des signes de cet alignement.

Nous avons pris l’habitude de semer sans vraiment savoir si le terrain est bon. Quand je parle de terrain, je parle de moi, de mon esprit, de mon corps, de ce que je suis.

 

LA TENSION OU L’ATTENTION.

Comme disait David Servan-Schreiber : l’attention c’est de l’énergie pure. Ici, l’énergie de la saison est une énergie de croissance, propice au changement et aux envolées.

Je vous mets en garde sur la confusion qui existe à faire et refaire, et mettre tout « sous tension » (les choses, les situations et les personnes) pour arriver à ses fins versus développer de l’attention à ces mêmes choses, situations et personnes afin d’expérimenter les liens qui se créent entre vous et eux.

Pour rester connecté à ce que nous sommes je vous propose un exercice d’enracinement :

Que vous soyez debout  (idéalement) ou assis (en prenant soin de vous mettre le plus loin possible du dossier en bout de chaise) je vous propose de poser les pieds bien au sol en appuyant sur vos coussinets (l’avant pied). Prenez 3 grandes respirations amples et ventrales en accentuant l’expiration. Fermez les yeux doucement et imaginez que vous avez des racines qui sortent de la plante de vos pieds, que vous laissez aller profondément en Terre. Traversez les épaisseurs, contournez les rochers et les cours d’eau pour trouver les sédiments dont vous avez besoin. Continuez à respirer lentement ; et prenez le temps de ressentir l’absorption lente de ces minéraux, de ces nutriments. Ressentez vos racines comme des points d’ancrage et en même temps des éléments vivants permettant de vous nourrir en profondeur.

Prenez maintenant 3 grandes respirations amples et ventrales en accentuant l’inspiration.  Bougez vos mains et vos pieds et ouvrez les yeux doucement.

Vous êtes en connexion avec l’énergie de la Terre.  C’est un bon début.

L ‘Energie du printemps correspond à faire grandir l’essentiel en nous.  Si vous êtes prêt, entrons dans le Cœur de la saison.

 

 

Nous avons un gigantesque pouvoir entre les mains,

celui de créer tout ce que nous voulons… (Hervé)

2018-04-23T17:15:02+00:00

Laisser un commentaire

EN POURSUIVANT VOTRE NAVIGATION SUR CE SITE, VOUS ACCEPTEZ LE DÉPÔT DE COOKIES TIERS. EN SAVOIR PLUS.

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer